Vous etes iciTémoignages

Témoignages


Tina, allemande :

TinaL’Arche pour moi, c’est vivre la vraie vie. Avec tous les bons moments comme les fêtes, les bons temps en communauté, les pèlerinages ou simplement tous les fous rires dans le quotidien. L’Arche pour moi, c’est aussi vivre les moments plus difficiles comme la souffrance, la colère ou la tristesse mais tout en étant ensemble et en se soutenant les uns les autres.
Après mon bac en Allemagne je suis venue pour faire un an de service civique en France. Finalement je suis restée deux ans à l’Arche d’Aigrefoin. Ma première année j’étais assistante foyer à la Farandole. Entre autre, j’ai fait le ménage, la cuisine et j’ai partagé le quotidien et le temps libre avec les personnes accueillies.
J’ai passé ma deuxième année à l’atelier des 4 saisons en tant qu’assistante atelier. Là, j’ai accompagné les personnes accueillies dans leur travail, j’ai animé des activités (ex. : pâtisserie, couture…) et j’ai fait des sorties avec elles. Lors de mes journées de repos, j’avais la possibilité de partir à Paris ou à Versailles avec d’autres assistants venant de tous les coins du monde.
Ca m’a beaucoup plu d’être ici, de grandir personnellement et d’acquérir de l’expérience dans ce domaine.
Toutes les bonnes choses ont une fin, mais j’espère pouvoir revenir bientôt vous voir mes amis
!

 

Jacob, néerlandais :

Vivre à l’Arche; quelle expérience !
 
J’aimerai bien me présenter à vous. Moi, je m’appelle Jacob Koorn et j’ai 33 ans. Entre septembre 2007 et mars 2008, j’ai vécu, travaillé et habité six mois à l’Arche d’Aigrefoin. J’ai habité au foyer ‘la Farandole’ et j’ai travaillé au jardin maraîcher et à la sous-traitance. Ces six mois étaient des mois importants dans ma vie. jacob.jpg

Au jardin maraîcher j’ai bien aimé être dehors. A la sous-traitance j’ai beaucoup aimé le contact direct avec les personnes handicapées. A la Farandole, j’ai vraiment expérimenté qu’est-ce que ça veut dire : « travailler en équipe ». 
Pour moi vivre à l’Arche en deux mots, c’est ‘vivre ensemble’. Moi, je suis des Pays-Bas. C’est un pays où la plupart des gens est très individualiste (Je pense qu'en France c’est la même chose) A l’Arche on vit, on travaille, on habite vraiment ensemble. Je ne peux pas dire que ce soit toujours simple car j'ai aussi besoin de temps etd'espace pour moi-même. Mais finalement, je crois c’est plus naturel pour moi, qu'avoir une propre maison tout seul. Comme être humain on n’est pas seul au monde et on a besoin l’un de l’autre. 
A l’Arche il y a vraiment une attention pour les choses belles et les choses difficiles dans la vie. A un anniversaire pendant la prière on remercie l’homme ou la femme qui fête son anniversaire. C’est comme dire : ‘Merci que tu sois là .’ A la messe il y a une attention pour les gens qui sont malades et les gens qui sont décédés. Je ne suis pas membre d’une église, mais je trouve que c’est très important qu'il y ait un espace et une attention pour les choses qui sont vraiment importantes dans la vie. 
Je finis en disant qu'à l’Arche on utilise toujours les possibilités qui sont là pour fêter la vie, par exemple aux anniversaires et aux jours de fêtes chrétiennes. Pour moi:ça aussi c'est l’Arche ‘fêter la vie’ . Jacob

 

Laurence, française :

Etant à l’Arche depuis quelques mois, je partage mon quotidien avec les personnes avec un handicap accueillies dans mon foyer et mon atelier, mais aussi avec llaurence.jpges autres assistants (volontaires ou salariés) venus des quatre coins du monde !
Mes journées sont rythmées par les levers, les couchers, les temps de repas et de travail en atelier, les sorties et les balades, et par les fêtes ! Car à l’Arche, j’ai découvert un lieu de fête et de joie partagées en communauté.
Ici, j’aime beaucoup la vie fraternelle vécue dans une ambiance familiale. Les occasions de vivre avec simplicité la relation d’amitié avec la personne avec un handicap nous sont données.
L’Arche c’est aussi ce carrefour international où la diversité des personnes accueillies et des assistants me donne de m’épanouir et de grandir et où la simplicité de vie et de relation m’offre d’être pleinement moi-même.

 

Patrycia, allemande :

angelika et jean -louis.jpg

 Je suis ici parce que je voulais découvrir les personnes handicapées; et vivre autre chose par rapport à ma vie.

 

Angelika, allemande :  

J'ai entendu parler de l'Arche d'Aigrefoin par une amie qui y avait travaillé. Le travail avec des personnes ayant un handicap mental m'intéresse déjà depuis longtemps. Comme je ne pouvais pas encore commencer mes études et que je voulais travailler en France, j'ai choisi de venir à l'Arche d'Aigrefoin. Le travail ici me plaît beaucoup ; les personnes handicapées sont devenues mes amies tout de suite. Elles ont un grand sens de l'humour; après une journée bien fatiguante, il y en a toujours une qui me demande « ça va ?".

 

Asia, polonaise :
 
 J'ai rencontré ma cousine qui travaille à l'Arche ; elle m'en a beaucoup parlé ; peu de temps après, pendant la « Rencontre de la Jeunesse » à Genève, j'ai pris ma décision. Je suis venue ici pour apprendre à vivre avec des personnes handicapées et pour mieux me connaître.

 

Daniel, allemand:

 Après avoir passé mon bac, j'étais évidemment content, mais j'étais surtout certain d'une chose : il fallait que je fasse quelque chose de mon savoir et mettre à ldaniel et marcel'épreuve de la vie tout ce que j'avais appris. J'en avais un peu assez des cours et j'ai cherché autre chose.

L'Arche m'a semblé être une bonne alternative.Aujourd'hui je vis avec 10 personnes très différentes mais adorables ; je découvre la vie en communauté. Pour rien au monde je n'aurais voulu rater cette expérience, mais en même temps je découvre que l'école est une merveilleuse chose.

Quand on reçoit le plus beau sourire du monde de la part de Marcel, après avoir eu du mal avec sa toilette le matin, alors cela m'est égal que ce combat recommence le lendemain !

 

Plus de témoignages sur http://www.arche-volontaire.org/19/avis-temoignages-volontaire-arche

Actualités

Image associée   Découvrez une comédie musicale au profit de l'Arche International : "Les Visichoeurs" au théâtre Montansier de Versailles les 21-22 octobre. Plus d'infos ici !

 

Découvrez pourquoi faire un Service Civique à L'Arche!

 

Dernière vidéo de la websérie de l'Arche Internationale

#JeSuisCommeJeSuis

 

la Boutique :

du mardi au jeudi 14h - 18h

vendredi et samedi :

10h - 12h / 14h - 18h

(fermeture à 17h30 le vendredi)

Plus d'info